Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
HMT de Thierville

Les compositeurs du monde entier sont joués par l' Orchestre de l'HMT deThierville (Bach, Mozart, Luly, Beethoven, Bizet, Moussorgsky, Ravel, Strauss, Gainsbour...) elle possède un ensemble baroque, un big band et un orchestre de variété

L'apprentissage du chant en chorale

Publié le 11 Mai 2010 par Pl

 

Pour un concert exceptionnel donné le dimanche 25 juillet au Château de Gombervaux au profit de Rétina France

trois musiciens de l’Orchestre et un élève  sont venus prêter main forte au chœur Mixte de l’HMT

Michel,  flûte traversière

Annette Miraucourt et  Mary-Lou Mathis saxophone alto

Christian Wriglee  et Patrick Lefetz saxophone ténors

Michel et Annette ont environ 15 années de musique, avec une bonne maîtrise du solfège, Mary-Lou et Patrick  5 années de musique et Christian une année de seulement.

Les connaissances musicales de base, principalement le solfège et la technique vocale, même si elles sont très appréciées dans une chorale, mais ne sont pas indispensables C’est ainsi que toute  personne chantant juste peut facilement s’intégrer dans une chorale. Devenir choriste est donc un moyen, pour les amateurs n’ayant pas fait d’études musicales, de participer à la réalisation d’œuvres, dont certaines peuvent être de grande envergure

Pour chacun d’entre eux, c'est  la première fois que ils intégrent les rangs du chœur mixte. Ce sera sous la direction de Sylvie Dupuis. Son rôle est de préparer et de coordonner les chants des différents pupitres du chœur en vue d’exécuter les œuvres musicales.

 

Dès la première rencontre, il faut déterminer dans quelle tessiture se situent les nouveaux élèves.

ecole-chorale.jpg

 

 


La tessiture désigne l'ensemble des notes de musique qui peuvent être émises facilement par la voix.

On y trouve:

  • Le Soprano qui se situe  au-dessus  de celui des altos, ténors et basses.  Dans le domaine vocal, il désigne souvent la voix de femme ou d’enfant

 

  • L’Alto est  légèrement plus grave. Les altos sont fréquemment des choristes de sexe féminin, mais  on peut avoir affaire aussi des altos masculins

 

  • Le Ténor  (du latin tenere = tenir) désigne une tessiture instrumentale ou vocale entre l’alto et la basse. Elle correspond à la voix masculine la plus aiguë.

 

 

  • La basse  désigne avant tout le pupitre, dont l'ambitus  se situe au-dessous de celui des ténors.

  tessiture.jpg

 

Après les vocalises qui sont des exercices basés sur une voyelle qui permettent  d'exercer la  voix,  chacun trouvera sa tessiture.  Annette et Mary-Lou seront alti, Christian Basse et Patrick et Michel ténors

Pour chacun d’eux la même constatation. La note quand elle est jouée sur l'instrument est toujours à peu prés à la bonne hauteur, au contraire de la voix qui doit s’accorder à un son émis au piano par Sylvie la chef de chœur.

Sylvie  fait la lecture du premier texte pour donner la bonne prononciation. Celui-ci et en latin et en anglais. Christian se sentira à l’aise puisque l’anglais est sa langue natale. Mais pour Patrick  qui ne pratique ni l’une ni l’autre, la concentration est à son maximum .Il lui faut donc lire les notes, caler sa voix,  lire les textes et les caler sur les notes pour obtenir la bonne prononciation.

Il faudra  que les voyelles soient prononcées uniformément, que les nuances soient respectées, que les attaques soient précises et placées ensemble et que les consonnes soient prononcées clairement et en même temps Une fois ce travail effectué, Sylvie nous fera  sentir les émotions et les couleurs à faire ressortir du texte et de la musique. Le chef de chœur doit faire en sorte que la chorale réponde aux exigences de l’œuvre.

Patrick est placé à coté de Michel, puisqu’ils sont tous les deux ténors . Michel semble chanter juste, il cale sa voix grâce à sa flûte qu’il a apportée avec lui . Patrick l’écoute car il est important  d’être à l’écoute de la personne à côté de soi .On s’entend chanter et parler par la vibration des os du crâne et par le retour des basses fréquences dans l’oreille. Cela veut dire que la perception de sa propre voix est différente de celle qu’en a une autre personne.  Après  une heure de chant le repos arrive , il est bien mérité . Premières réflexions des élèves « nous sommes vraiment plus à l’aise avec un instrument mais le travail est intéressant  et notre gorge semble avoir déjà les symptômes de l'angine……….à suivre

Commenter cet article

windows online support 26/09/2014 14:17

I am very happy that you are talking on learning the choral singing. This is my ever time passion. This requires music theory and vocal technique bases. If we acquire these base techniques it will be easy to learn the notes.

Sylvie Dupuis 28/09/2014 00:22

Of course,I"m agree with you ! It's easier to learn the notes when we require music theory and vocal techniques bases. But almost of my singers in my choral didn't learn them. So, to learn a song, it"s more time and more work that with professionnal singers. But it"s very interesting for me to go over up the difficults. I like to do it and it's a true joy when the results are there.
Sorry if I did some language mistakes, my english is not perfect. I hope you could understand what I wanted to say.

Sylvie Dupuis 19/05/2010 03:15



  Vivement la suite de cet article, cela m'intéresse, en tant que chef de choeur, d'avoir un avis sur le travail de la chorale et surtout sur le "ressenti" que cela procure aux choristes qui
découvrent ce qu'est le plaisir  mais aussi le travail  de chanter à plusieurs voix sur un même morceau.


  C'est un vrai travail de mise en place, de rythme, et de justesse qui demande du temps et de la patience. En effet, chaque chant est appris petit à petit, phrase par phrase
quand ce n'est pas mesure par mesure tout en travaillant les enchaînements entre-elles qu'il faut "rabacher" plusieurs fois pour chacun des pupitres.


   Mais quel plaisir et quelle récompense quand soudain la partie du chant travaillée se met en place et  qu'elle est chantée par les quatre pupitres ensemble. Je ressens cela
comme une victoire, et je pense qu'il en est de même pour les choristes qui voient leurs efforts aboutir. Cela me stimule pour continuer à mener la chorale du mieux que je peux. Ainsi, c'est loin
d'être une corvée pour moi, bien au contraire, c'est une tache enrichissante qui me plaît beaucoup.


  Les choristes essaient toujours  de donner le meilleur qu'ils peuvent, bien qu'ils soient des amateurs et que la plupart d'entre-eux, dans une chorale comme la
nôtre, ne connaissent pas le solfège. Mais ils ont la passion du chant en chorale.


  J'invite donc toutes les personnes qui le souhaitent à venir nous rejoindre afin de découvrir cette passion et la joie que procure le chant choral.


                         Sylvie Dupuis, chef du choeur mixte de l'harmonie
de Thierville