Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
HMT de Thierville

Les compositeurs du monde entier sont joués par l' Orchestre de l'HMT deThierville (Bach, Mozart, Luly, Beethoven, Bizet, Moussorgsky, Ravel, Strauss, Gainsbour...) elle possède un ensemble baroque, un big band et un orchestre de variété

La grande porte de Kiev

Publié le 28 Janvier 2011 par HMT

Le 4 avril 1866 le tsar Alexandre II échappe de justesse à un attentat dans la capitale de l'Ukraine. Afin de commémorer cet événement, un concours est ordonné pour la construction d'une grande porte à l'entrée de la ville de Kiev sur les lieux de l’attentat 

 

Victor Hartmann, artiste et architecte est candidat à ce concours. Le dessin d’Hartmann représente son projet de construction d’une porte d’entrée pour la ville, de style russe ancien massif, avec une coupole en forme de casques. Ce projet d’inspiration patriotique illustre son affirmation nationaliste.

porte-de-kiev.jpg

Le projet fait sensation et l'architecte lui-même déclare avoir créé le plus bel ouvrage de sa jeune carrière. Mais il n’y aura pas de vainqueur dans cette compétition d’architectes, faute d’argent : le projet est annulé.

 

Victor Hartmann, décède en 1873 à l’âge de 39 ans avec à ses cotés son ami intime, Modest Mussorgsky musicien et  nationaliste aussi.

 

 Après la mort de Modest Mussorgsky, celui-ci trouve sa consolation, du moins en partie. Vladimir Vassiliévitch Stassov, Directeur du département artistique de la Bibliothèque impériale de Saint-Pétersbourg organise une exposition à la mémoire de Hartman, inaugurée en 1874. Le musicien trouve alors une source majeure d’inspiration et compose une série de morceaux pour piano en choisissant 10 des 400 peintures présentées à l’exposition. Les morceaux sont introduits et reliés par une série de promenades, variations d’un même thème qui décrit la visite du spectateur de toile en toile.

 

 

Il meurt jeune lui aussi, ravagé par l’alcool. Il décrit très bien sa propre déchéance dans un ballet célèbre,  “Boris Godunov” . Parmi ses oeuvres, citons aussi : 

 

1863 : Salammbô opéra inachevé écrit à partir de 1863 et tiré du roman éponyme de Flaubert.

1867 : Le poème symphonique Une nuit sur le mont Chauve 

1874 : Les Tableaux d'une exposition, suite pour deux pianos orchestrée par Maurice Ravel.

1875 : Chants et danses de la mort

Mussorgsky


Commenter cet article

Anonyme 25/02/2017 01:48

Erreurs :
"Après la mort de Modeste Moussorgsky"
Il faudrait plutôt écrire "Après la mort de Victor Hartmann". De toute façon la phrase n'est pas très claire.
Boris Godounov est un opéra.