Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
HMT de Thierville

Les compositeurs du monde entier sont joués par l' Orchestre de l'HMT deThierville (Bach, Mozart, Luly, Beethoven, Bizet, Moussorgsky, Ravel, Strauss, Gainsbour...) elle possède un ensemble baroque, un big band et un orchestre de variété

Marche pour la cérémonie des turcs

Publié le 10 Juin 2007 par LEFETZ



La Cérémonie Turque
est le 4ème Intermède du Bourgeois Gentilhomme



Le Bourgeois Gentilhomme  est une pièce montée à Chambord, pour le divertissement du Roi le 14 octobre 1670. Cette pièce a été commandée par Louis XIV qui voulait un «ballet turc ridicule». Vexé par le mépris manifesté par l'ambassadeur du Grand Turc (le sultan ottoman d'Istamboul), lors de la réception donnée en son honneur
le roi avait demandé à MOLIERE de le ridiculiser pour  ses mauvaises manières. Pour cette occasion MOLIERE et LULLY allaient travailler en commun à une comédie-ballet .Le texte,  allait se fondre dans la musique ainsi que dans la danse.

Pour la petite histoire:
Croyant avoir affaire à l'ambassadeur du Grand Turc en personne, Louis XIV s'était présenté assis sur un trône d’argent massif dans le plus grand faste possible pour impressionner son hôte. C'est alors que l'interprète  du Roi, se rendit compte, en relisant la lettre du Grand Seigneur,  Soliman Aga, que celui-ci n'était pas ambassadeur mais un simple voyageur. Tout le luxe déployé devenait grotesque! Afin d'échapper au ridicule qui le guettait, Louis XIV eut l'idée de commander à Lully "un ballet turc ridicule" transférant ainsi les moqueries sur les turcs.


- la Cérémonie Turque est 4ème et dernier Intermède du Bourgeois gentilhomme

Molière dans le rôle de M. Jourdain et Lully, dans celui du Grand Muphti.


Scène IV du Bourgeois Gentilhomme

Cléonte fait son entrée déguisé en Turc et souhaite dans la langue turque, que le cœur de M. Jourdain soit toute l’année comme un rosier fleuri. Covielle sert d’interprète. Cléonte demande à M. Jourdain d’aller se préparer pour la cérémonie de Mamamouchi et de conclure ensuite le mariage avec Lucile. M. Jourdain s’empresse d’obéir.


Extrait de l'oeuvre
Commenter cet article